Contacter Michel Caubel: mic@theatredemasquesmagique.fr
© atelier du nomanSland
Stiegler and Co suite

Un certain art contemporain

Ode à la forme et au sensible

Du Jourdain au Kongo et du Congo à Notre-Dame de Paname à Courroux sur l’île de Guyane

Note de lecture à propos de Bernard Stiegler

Ha : Ha ! Vous vous dîtes donc télépathe ?

En ligne, en rang, en joue ?

Lettre poème en prose

Les Véritables Vœux de l’affront national

Communiqués officiels de la Conférence du 421 climatique

il n’y a plus rien.....

Le pilotage d’un drone militaire : destruction virtuelle ou crime légal off-shore.

La Querelle des Modernes et des modernes

PRÉLIMINAIRES de Miguel Amoros

Effort et Destin ou L’homme propose, le Ciel dispose

Florilège de Bertrand Russell

carré blanc et boules blanches

De l’illettrisme

Florilège de Walter Benjamin

ZZZ jeu surréaliste

Communautés 68 et après !

Que l’humour est-il devenu ?

Folie ou non-folie

Poème numéro 1

Poème numéro 2

Mesdames, Messieurs les législateurs...

carré blanc et boules blanches

Ouverture des Ebats de la Resplendissante Libertine : « Les Philosophes du boudoir... > à la Proue de Paris, au grade de Gigolo et de Gigolette, en ce vingt-quatrième jour de la Quatrième semaine du sixième mois dite de Jeannot, de I’an 6001 de l’Ere Véritable.

Gigolos et Gigolettes, nous allons ouvrir nos Ebats : Aminche Premier Braquemard demande à la Bignole, s’il n’y a personne qui nous surveille en lousdé. Vénérable Masturbateur, il n’y a point de voyeurs en clando !

Arninche Premier Braquemard. A quelle heure les Aminches commencent ils leurs Ebats ? Vénérable Masturbateur à" l0 heures10. Aminche Deuxième Braquemard : Quelle heure est-il ? Vénérable Masturbateur : Il est 10 heures 10 !

Puisque il est l’heure de commencer nos Ebats : Aminche Grande Experte vérifie si les tapis, coussins et préservatifs sont en suffisance et conformité !

Aminche premier Braquemard et Aminche deuxième Braquemard vérifiaient si les Gigolos et Gigolettes de Bâbord et de Tribord peuvent passer à l’action et sont vraiment affranchis.

Debout, face à la proue et à l’ordre du Vit au passage des Premier et Deuxième Braquemards.

Vénérable Masturbateur, les Gigolos et Gigolettes sont affranchis et ne sont pas des caves ! Il en est de même à la proue ! Rahhh ! Lovely !

Au nom du stupre et de la fornication : je vais vous lire comme nous sommes convenus un extrait du premier chapitre du Cantique des cantiques de notre grand initiateur le divin roi Salomon : < Les contours de tes reins sont comme des colliers Ouvrés par une main d’artiste. Ta gorge est une coupe arrondie, Pleine d’un vin parfumé. Ton corps est comme une meule de froment" Couronné de lis. Tes deux seins sont comme les faons Jumeaux d’une gazelle.

Mon amour, source de délices ! Ta taille est souple comme un palmier. Et tes seins ressemblent à des grappes. J’ai dit : Je veux monter à la cime de ce palmier, J’en saisirai les rameaux ! Que tes seins soient pour moi comme les grappes de la vigne’ Que. ta bouche me verse un vin généreux" ’

- Oui, un vin qui ne coulera que pour Toi bien-aimé’ Et qui rafraîchira nos lèvres à l’heure du sommeil !..’.>

Maintenant les Aminches par l’amour, l’éjaculation contenue et l’exultation’ nous allons ouvrir nos Ebats.

A moi Gigolos et Gigolettes par le signe à l’ordre du vit et la triple acclamation :

Libreté I Igoualité ! Bordellité I

Aminche première Historienne, lis nous le compte-rendu de notre dernière Partouze !

Vénérable Masturbateur, Gigolos, Gigolettes pris par devant et par derrière selon l’opportunité : ainsi s’énonce le sonnet de notre Frangine Louise Labé (1524-1566) pour vous mettre en appétit :

< Baise m’encor, rebaise moy et baise : Donne m’en de tes savoureus, Donne m’en de tes amoureus ; Je t’en rendray quatre plus chaus que braise’ Las, que te plains-tu ? ça que ce mal j’apaise’ En t’en donnant dix autres doucereux’ Jouissons nous l’un de l’autre à notre aise’ Lors double vie à chacun en suivra’ Chacun en soy et son ami suivra’ Permets m’Amour penser quelque folie : Toujours suis mal, vivant discrètement’ Et ne me Puis donner contentement, Si hors de moy ne fay quelque saillie’ >

Aminche deuxième Historienne, tu es la fidèle gardienne de nos tables et textes sacrés de l’Enfer de la Grande Bibliothèque : es-tu favorable à l’adoption du tracé ? Vénérable Masturbateur, j’acquiesce du bonnet et j’opine du chef ! Les frangins et les frangines ont-ils des observations sur la forme et non dans le fond I Aminche premier Braquemard signale qu’à Bâbord, Tribord et à la Poupe, la cambuse n’est point sourde mais se tait !

Le tracingue est donc adopté !

Passons donc à nos travaux de corps et d’esprit’ Mélangeons nos salives ! Collons nos ventres ! Chevauchons nous ! Choisissez vos partenaires ! Hardi ! Hardi ! Haut les cœurs !

Rassemblons ce qui est épars !

Jouissons i Jouissons ! Jouissons !

Clôture de la Resplendissante Libertine : « Les Philosophes du boudoir... >> à la Proue de Paris.

En temps que Vénérable Masturbateur, j’appelle à clore nos Ebats.

Faîtes circuler les troncs du viagra et du RU 486 pour les Gigolpences en difficulté ainsi que le sac aux 36 positions ; Maîtresse Faiseuse d’anges et Aminche Cœur sur la main remplissaient votre office. Vénérable Masturbateur le tronc du Viagra, celui du RU 486 et le sac aux 36 positions sont à ta disposition.

Aboule ! Les deux premiers sont revenus avec quelques pilules dont l’Aminche Cœur sur la main assurera la distribution aux vieux et jeunes Apaches en difficulté ;l’autre est revenu pur et sans aucune carte géographique, ni tâche.

Gigolos et Gigolettes, chacun a atteint son Orgasme ! Nous allons terminer notre fornication Rhabillez-vous ! Y a t il des informations dans l’intérêt de la Flotte en général et de cette Galère en particulier ?

Vénérable Masturbateur un Gigolo rigolo demande à causer à Tribord. T’as la parole mon poteau ! Vénérable Masturbateur et vous tous Gigolettes et Gigolos pris par devant et par derrière selon l’opportunité, un centre de tests VIH gratuits vient d’ouvrir à Paname. Tu ne nous rassures pas ; mais j’ai vérifié, tout le monde avait son col roulé en caoutchouc, cette nuit, et toi aussi. Mais une précaution vaut toujours d’être informés !

Aminche Premier Braquemard : à quelle heure les Gigolos et les Gigolettes terminent ils leurs Ebats ? Vénérable Masturbateur, à six heures trente du matin ! Aminche Deuxième Braquemard : quelle heure est il ? Vénérable Masturbateur, il est six plombes et demie du mat...

Vénérable Masturbateur, chacun a bien foutu et il est tard, alors nous n’irons pas ce matin nous coucher avant le turbin mais il est inouï qu’encore des millions d’Aminches continuent de travailler alors qu’il y a partout des tunes et des profits !

Vénérable Masturbateur, nous ne sublimerons pas tout le temps et tendrons à devenir des Travailleurs Sublimes pour fêter les dimanches de la vie et les Saints lundis.

A moi Gigolettes et Gigolos par le signe à l’ordre du vit et la triple acclamation : Libreté ! Igoualité ! Bordellité I

Aminche premier Braquemard et Aminche Deuxième Braquemard ainsi que vous toutes et vous tous, nous allons nous retirer motus et bouche cousue sur nos Ebats : ’ De longs et souverains délices nous attendent, hors de cette Galère’

Jurons d’être I

Mort bleu ! Tabernacle ! Sacristie !

Vive l’Autogestion I

Avril 2001